Accueil > 1- Présentation CIRCA > Traduction du manifeste : The Clandestine Insurgent Rebel Clown (...)

Traduction du manifeste : The Clandestine Insurgent Rebel Clown Army

mercredi 18 novembre 2009, par artnezrouge

Bienvenue dans le monde de l’inégalé, de l’inattendu, du parfaitement paradoxal, du grotesquement beau, le nouveau monde de l’Armée mondiale Clandestine des Clowns Insurgés et Rebelles.

Nous sommes clandestin-e-s parce que nous refusons le spectacle de la célébrité et nous sommes n’importe qui.
Puisque sans vrais noms, visages ou nez, nous prouvons que nos mots, rêves et désirs sont plus importants que nos biographies.
Puisque nous rejetons la société de la surveillance qui observe, contrôle, espionne, enregistre et vérifie notre moindre mouvement.
Puisqu’en cachant notre identité nous récupérons la puissance de nos actes.
Puisqu’avec le maquillage nous donnons à la résistance un visage drôle et redevenons visibles.

Nous sommes insurgé-e-s parce que nous nous sommes issus de nulle part et sommes partout.
Puisque les idées peuvent être ignorées mais pas supprimées et qu’une insurrection de l’imagination est irrésistible.
Puisque toutes les fois où nous tombons, nous nous relevons encore et encore, sachant que rien n’est perdu pour l’histoire, que rien n’est définitif.
Puisque l’histoire ne se déplace pas en ligne droite mais évolue comme l’eau, tourbillonnante parfois, parfois goutte à goutte, coulante, débordante - toujours insaisissable, inattendue, incertaine.
Puisque la clef de l’insurrection est l’improvisation brillante, pas les modèles parfaits.

Nous sommes rebelles parce que nous aimons la vie et le bonheur davantage que la "révolution".
Puisqu’aucune révolution n’est jamais terminée et que les rébellions continuent pour toujours.
Puisque nous démantèlerons la machine fantôme de l’abstraction avec des moyens qui sont indissociables des buts.
Puisque nous ne voulons pas changer "le" monde, mais "notre" monde.
Puisque nous déserterons toujours et désobéirons à ceux qui accumulent et abusent de la puissance.
Puisque les rebelles transforment tout ; la manière dont ils vivent, créent, aiment, mangent, rient, jouent, apprennent, échangent, écoutent, pensent et surtout la manière dont ils se rebellent.

Nous sommes clowns parce que peut-on être d’autre dans un monde si stupide.
Puisqu’à l’intérieur de chacun d’entre nous, il y a un clown anarchiste qui essaye de s’échapper.
Puisque rien ne mine plus l’autorité que de la pousser au ridicule.
Puisque depuis le début des temps, les faiseurs de prodiges ont envisagé les contradictions de la vie, créant de la cohérence par la confusion.
Puisque les imbéciles sont à la fois effrayants et innocents, sages et stupides, des amuseurs et des dissidents, des guérisseurs et des stocks de rire, des boucs émissaires et des agents subversifs.
Puisque les bouffons réussissent toujours à échouer, disent toujours oui, espèrent toujours et ressentent les choses profondément.
Puisqu’un clown peut survivre à tout et s’en sortir avec n’importe quoi.

Nous sommes une armée parce que nous vivons sur une planète en guerre permanente - une guerre de l’argent contre la vie, du bénéfice contre la dignité, du progrès contre le futur.
Puisqu’une guerre qui se nourrit de la mort, du sang, de l’argent sale et des toxines mérite un corps obscène de soldats déviants.
Puisque seulement une armée peut déclarer une guerre absurde à une guerre absurde.
Puisque le combat exige solidarité, discipline et engagement.
Puisque les clowns isolés sont des personnages pathétiques, mais dans en groupes et en meutes, en brigades et en bataillons, ils sont extrêmement dangereux.
Nous sommes une armée parce que nous sommes en colère et là où les bombes échouent, nous pourrions réussir avec un rire moqueur.

Et le rire a besoin d’un écho. Nous sommes la CIRCA parce que nous sommes approximatifs et ambivalents, ni ici ni là, mais dans le plus puissant de tous les endroits, la zone intermédiaire entre ordre et chaos.

COUREZ LOIN DU CIRQUE,
REJOIGNEZ LES FORCES DE L’ARMÉE CLANDESTINE DES CLOWNS INSURGÉS ET REBELLES !